Itinéraire de 7 jours en Islande du sud

Découvrez l’Islande du sud avec plus de 14 activités en moins de 7 jours
Rémy Penet Photo de profil
Partager le guide
Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Reynisfjara, Black Sand Beach

Bienvenue en Islande !

La première étape de notre itinéraire de 7 jours en Islande du sud, commence par l’aéroport de Keflavik.

Avant de quitter l’aéroport, prenez soin de réserver votre navette de retour en même temps que votre aller. Dans le hall du terminal, il vous suffira de vous diriger vers les kiosques prévus à cet effet. Car oui, l’aéroport de Keflavik est à 30 minutes en voiture de la capitale Reykjavik. Il faut compter en moyenne 45€ par personne pour réserver un aller‑retour en navette.

Si vous avez des difficultés, le staff vous aidera à réserver vos billets, si possible le plus proche de votre hôtel ou Airbnb, car il n’est pas toujours facile de se déplacer dans les rues enneigées de la capitale avec des valises pleines !

Itinéraire Islande Paysage
Photo par Koushik Chowdavarapu sur Unsplash

Arriver à Reykjavik

Une fois arrivé à Reykjavik, je vous conseille de poser toutes vos affaires à votre hôtel et de vous habiller chaudement. Ça peut paraître anecdotique, mais cela aura un rôle majeur pour votre séjour. Il serait dommage de tomber malade le deuxième jour du voyage ou de vous gâcher une visite à cause du froid.

Si vous êtes en Airbnb, faites vos courses le jour même. De toute façon, le jour d’arriver n’est pas le plus adéquat pour commencer les visites. Optimisez ce temps pour vous organiser et prévoir un planning si ce n’est pas déjà fait. Renseignez‑vous par exemple sur les moyens de transports ou sur les locations de véhicules.

En Islande, certains sites touristiques ferment temporairement à cause des intempéries et des routes condamnées. La météo change très rapidement, il faut garder un œil dessus.

Capitale Reykjavik Islande
Photo par Square Lab sur Unsplash

Faire ses courses en Islande

Pour faire vos courses, plusieurs choix s’offrent à vous. Mais les plus courants et abordables en Islande sont les supermarchés Kronan ou Bonus, c’est un peu nos auchan ou intermarché. Ce qu’il faut retenir, ce sont les prix, la vie en Islande n’est pas du tout la même qu’en France. Vous trouvez Paris chère ? Bienvenue en Islande, tout est en moyenne 25% plus chers qu’à Paris.

L’Islande vie beaucoup grâce à l’importation, c’est un pays où il est difficile de cultiver à cause des conditions climatiques, mais aussi des terres volcaniques non‑fertiles.

Pour vos courses, privilégiez les produits locaux comme le poisson, mais aussi les produits à longues conservations, les conserves, les pâtes, le riz, les pommes de terre mais aussi les surgelés. Pensez à prendre des encas comme des sandwichs, des barres énergétiques ou des fruits secs pour vos voyages, car le froid brûle énormément de calories et donne (très) faim.

Jetez un œil au rayon fruits et légumes, il y a toujours de bonnes surprises.

Supermarché Islande
Photo par Mehrad Vosoughi sur Unsplash

Louer un véhicule en Islande

S’il y a bien une chose indispensable pour visiter l’Islande, c’est une voiture. Le pays peut paraître petit, mais les zones touristiques sont très éloignées, parfois plusieurs heures de route entre chaque centre d’intérêt.

Lorsque l’on visite le pays, il faut oublier les bus, car cela va vous coûter un bras et vous ne serez pas libre de vos déplacements. L’Islande regorge de coins secrets, il m’est arrivé de m’arrêter plusieurs fois pour visiter des lieux qui n’étaient pas prévus au programme.

Pour louer un véhicule en Islande, il vous faut en moyenne 2 à 3 ans de permis, car sinon vous allez payer une assurance hors de prix ou bien simplement vous voir refuser la location. Je vous recommande d’ajouter un second conducteur à votre location. Conduire plusieurs heures sur des routes enneigées fatigue énormément et la vigilance doit rester constante !

La location reste tout à fait abordable si vous prenez un véhicule entrée de gamme. Par contre, vous ne pourrez pas rouler n’importe où.

L’essence comme partout est chère, mais si vous êtes plusieurs, vous pouvez diviser tout ces frais ce qui n’est pas négligeable.

Un dernier conseil, lorsque vous retirez le véhicule du centre de location, notez bien tous les problèmes que vous rencontrez, rayures, moteur, électrique… Faites une vidéo de tout le véhicule avant votre départ pour garder une preuve de l’état du véhicule et signalez le moindre défaut à l’agence de location.

Honda SUV Islande
Photo par Tabea Damm sur Unsplash

Les routes Islandaises

Les routes en Islande sont comparables à nos nationales, la limite de vitesse est de 90km/h sur les grands axes.

Il existe une carte des routes accessibles sur le site road.is dans « road conditions and weather » qui vous indique les routes fermées ou praticables seulement en jeep ou véhicule adapté. Mais rassurez‑vous, 90% des zones touristiques restent accessibles.

Les routes en Islande sont très aléatoires, un gravier qui vient taper votre vitre ou votre peinture peut faire sauter la caution, conduisez prudemment et gardez vos distances.

Attention, les Islandais ont l’habitude de rouler sur ce type de route, ne vous faites pas surprendre par leur façon de conduire ! Beaucoup de touristes finissent dans les fossés à prendre la confiance. Les Islandais collent aux fesses, n’y prêtez pas attention !

Route Islande
Photo par Shawn Ang sur Unsplash

Expérimenter Le Blue Lagoon

Une des attractions phares de l’Islande est le Blue Lagoon.

Un lieu magnifique au milieu d’un désert de glace et de neige où repose un immense lac volcanique à 39°C.

Bien évidemment, ce lac n’est pas en entrée libre. Il faut compter environ 70€ par personne pour s’y baigner. Oui ça fait chère la baignade, mais ce lieu fait parti des 25 merveilles du monde et il serait vraiment dommage de passer à côté de cette expérience unique. Le Blue Lagoon est à moins de 1 heure de route de Reykjavik, mais je vous recommande vivement de réserver votre entrée quelques semaines à l’avance, les places partent très vite !

Cela reste une de mes plus belles expériences, le Blue Lagoon est magnifique et très apaisant. Chaque entrée vous donne droit à un cocktail offert à consommer directement dans le lac. Le choc thermique entre l’air glacial de l’Islande et la chaleur volcanique du lac est incroyable, une expérience unique.

Et pour les plus chanceux, à la nuit tombée il est possible d’admirer les aurores boréales juste au dessus de vos têtes.

Le Blue Lagoon Islande
Photo par Doruk Yemenici sur Unsplash

Balade à Reynisfjara, Black Sand Beach

Un autre lieu emblématique de l’Islande est la plage de sable noir.

Incontournable de tous les photographes et amoureux de beaux paysages, la plage de Reynisfjara se situe dans la région de Vik à 3h de route de Reykjavik.

Pour rejoindre cette plage, il faut prévoir la journée si vous partez de la capitale Reykjavik. L’aller‑retour vous prendra en moyenne 6h de route, ce qui en fait l’étape la plus longue de notre itinéraire de voyage. Durant le trajet, vous allez sûrement faire de nombreux arrêts pour admirer les chutes d’eau iconiques de l’islande qui bordent la route.

Une fois arrivé à destination, vous serez frappé par la beauté du lieu, une énergie forte s’y dégage. Les vagues venant frapper les roches volcaniques, le vent marin sifflant au travers les grottes et les nombreux oiseaux volant au‑dessus de vos têtes en attente d’une offrande de l’océan donne à ce lieu un charme unique.

La plage de sable noir fût également un des nombreux lieux de tournage pour la série Game of thrones et on comprend pourquoi.

Il faut tout de même faire très attention, car derrière cette carte postale, ce cache un véritable danger naturel. Chaque année, l’Islande compte de nombreux accidents sur cette plage. Les touristes ne font pas suffisamment attention aux éléments qui les entourent et finissent entre deux selfies, submergés par une vague ou bien tombent des rochers en voulant les escalader.

Soyez vigilant.

Reynisfjara, Black Sand Beach
Photo par Rémy Penet sur Unsplash

Admirer les chutes Seljalandsfoss

Sur la route pour la plage de sable noir, vous croiserez une des mythiques chutes d’eau d’Islande, Seljalandsfoss.

Elle se situe à quelques centaines de mètres de la route et mérite une halte pour admirer ses 65 mètres de hauteur.

Un chemin bordant la falaise vous laisse contempler cette merveille naturelle. La particularité de ce lieu est qu’au coucher du soleil, la lumière rend l’eau orangée ce qui offre un spectacle magnifique.

Les Chutes Seljalandsfoss
Photo par Jonatan Pie sur Unsplash

Découvrez Les geysers islandais

À 60km de Reykjavik, se situe un des plus beaux spectacles naturel qu’offre l’Islande, les geysers.

Le site repose sur une source d’eau chaude comme une grande partie du pays, mais sa particularité est de laisser place à deux magnifiques geyser (Strokkur et Geysir).

Un des sites les plus actifs, car on peut admirer en moyenne une éruption d’environ 20 mètres de haut toutes les 5 minutes pour le geyser Strokkurt.

Les Geysers Islande
Photo par Mauro-Fabio Cilurzo sur Unsplash

Visiter les chutes de Gullfoss

Une des chutes d’eau les plus impressionnantes d’Islande est bien Gullfoss.

Du haut de ses 32 mètres, c’est un véritable spectacle aquatique qui s’offre à vous.

Située à quelques kilomètres de Geysir, Gullfoss est comme beaucoup de lieux en Islande, une véritable claque naturelle. Une fois arrivé à destination, selon la saison et les conditions climatiques, vous pourrez l’observer sous différents angles.

Un conseil pour cette visite, couvrez vous bien ! La disposition du lieu génère des vents polaires glaciales qui peuvent vous gâcher la visite si vous n’êtes pas préparé.

Les Chutes De Gullfoss vue aérienne
Photo par Esse Chua sur Unsplash

Visiter le Parc National de Þingvellir

Le parc national de Thingvellir mérite son détour.

Un lieu magnifique mais également chargé d’histoire. Aussi appelé « la plaine du parlement », ce site historique a su se démarquer de part sa beauté et son originalité.

Situé à 50km de Reykjavik, le parc naturel de Thingvellir offre un spectacle grandiose. Vous y trouverez un immense lac où les plongeurs viennent s’aventurer dans les grottes sous‑marines, mais également une faille creusée par le déplacement des plaques tectoniques qui laisse place à une balade de 7km de long.

Ce lieu est aussi connu pour sa chute d’eau Oxararfoss qui vous accueille avec sa puissance et sa beauté dès votre arriver.

Oxararfoss De Þingvellir
Photo par Henrik Eikefjord sur Unsplash

Découvrir La capitale Reykjavik

Pour clôturer cet itinéraire de 7 jours en Islande, je vous invite à visiter la capitale Reykjavik qui regorge de belles surprises, notamment sa magnifique salle de concert Harpa. Une véritable œuvre d’art architecturale posée au bord de l’eau. L’entrée est libre et vous découvrirez un hall magnifique au design contemporain.

Perdez vous dans les rues de la capitale, vous découvrirez de nombreux recoins typiques à l’architecture scandinave.

L’église de Reykjavik (Hallgrímskirkja) est également un lieu emblématique à visiter, son architecture originale et atypique ne vous laissera pas indifférent. Il est possible de monter au clocher pour admirer une vue en 360° sur la ville.

Je vous recommande de visiter la ville en fin de séjour, après avoir rendu votre véhicule de location. Le moment idéal pour flâner et acheter des souvenirs.

Capitale Reykjavik Islande
Photo par Evelyn Paris sur Unsplash

Bon plan réstaurant à Reykjavik

En Islande, les restaurants sont vraiment très chers, il faut compter en moyenne 35€ par personne pour les plats les plus basiques. Il faut donc jouer sur les contacts et les bonnes adresses et ça tombe bien, j’en ai une pour vous !

Une véritable pépite trouvée à quelques mètres du port de Reykjavik, « Icelandic Street Food » fait parti des plus belles surprises du voyage.

Sa formule est simple, proposer des plats typiques islandais à des prix très accessibles. Pour la soupe de poisson, elle est servie directement dans du pain pour seulement 15€ et à volonté !

Croyez‑moi, après cela, vous serez prêt à affronter le froid polaire islandais.

Soupe d'agneau Islande
Photo par Sven Brandsma sur Unsplash

Admirer les aurores boréales

Comment parler de l’Islande sans évoquer les aurores boréales.

Un sujet très complexe qui mérite un guide dédié. Tout d’abord, pour avoir la chance d’admirer les aurores boréales, il faut prendre en compte beaucoup de paramètres.

Le premier, la période. Les aurores boréales sont visibles entre septembre et mars, mais privilégiez le début et la fin de l’hiver, car c’est à ce moment là que la nuit est la plus présente au pôle.

Le second, la météo. Comme évoqué plus haut, la météo change rapidement en Islande, il est donc difficile de prévoir si le soir même les conditions météorologiques seront bonnes pour admirer ce phénomène naturel. Car derrière les nuages, il est impossible de les voir.

Le troisième, l’activité solaire. Les aurores boréales sont provoquées par l’activité du soleil, sans entrer dans les détails, si le soleil décide de la jouer calme pendant votre séjour, il vous sera difficile d’en observer. Et ce qui est terrible avec ce paramètre, c’est qu’il est difficile de prévoir sur le long terme. Donc, inutile de faire des prévisions sur plusieurs mois.

Le quatrième, la chance (et la patience). Avec tous les paramètres que j’ai évoqué, doutez‑vous bien qu’il faut s’armer de patience et avoir beaucoup de chance pour observer des aurores boréales.

Gardez le nez en l’air, forcez vous a sortir chaque soir et utilisez des applications de prévision pour maximiser vos chances d’en observer.

Aurore boréale en Islande
Photo par Vincent Guth sur Unsplash

Retrouvez également ce guide sur mon compte instagram : Guide Islande

Bon voyage !

Découvrez d'autres guides